Je vous ai pas raconté la deuxième lecture du seul en scène

 

Je me suis réveillée ce matin en réalisant que je ne vous avais pas raconté la deuxième lecture du seul en scène que je souhaite jouer. Quel manquement! Quelle faute ! C’est pour cela que tout le monde me faisait la tête ces derniers jours… je comprends mieux maintenant …. 

Petit récapitulatif ,  il y a quelques mois j’ai flaché sur un texte pour un seul en scène féminin. Avec le théâtre et le metteur en scène en poche je convoque des producteurs pour une lecture à fin qu’ils financent le projet. Avec eux je propose aussi à quelques « amis » de venir me soutenir chose que j’ai profondément regrettée. Pour vous rafraîchir la mémoire: 

Le jour de la lecture, des ronflements dans la salle!

Suite à cette lecture, je décide d’en faire une autre, car tous les producteurs que je souhaitais inviter n’avaient pas pu venir et aussi parce qu’il y avait des choses à modifier !

Donc me voici de nouveau face à cette salle quasiment vide (car cette fois il n’ y a pas d’amis,j’ai retenu la leçon) mais  que des « pros  du théâtre francophones » ….prout !  Mais l’ayant déjà fait et ayant beaucoup travaillé je me sens bien … un peu stressée mais juste ce qu’il faut.

Malheureusement, mon metteur en scène n’a pas pu être là, car ce jour-là c’était un jour de première pour lui d’un autre spectacle. Je dis « malheureusement » mais en fait non, il n’ y a rien de malheureux là-dedans car avec ou sans une fois sur scène je ne peux compter que sur moi-même.

Voilà … je commence … c’est parti… voilà c’est fini ! Déjà ?Oui… C’est passé vite…  !!

Je leur dis de gentiment m’attendre au bar, cinq minutes et j’arrive.

Je les rejoins , bien entendu, il y a du bon et du moins bon. Mais ça, les critiques d’après spectacle il faut savoir les écouter mais aussi ne pas les écouter. J’en ai déjà parlé :http://ma-vie-est-un-spectacle-ou-presque.com/lesjoiesdelacritique/

Cette fois-ci personne ne me parle de manière négative le fait que cela parle des violences faites aux femmes ! Ouf, si non je sortais mon magnum ! Rappelez-vous des conneries que j’ai pu entendre : http://ma-vie-est-un-spectacle-ou-presque.com/debrief-texte-parle-de-viol-cest-vendeur-cheriiiiie/

Suite à cette deuxième lecture l’aventure se poursuit; nous devons travailler plus sur la mise en scène. La compréhension  du spectacle est dans la mise en scène si non on n’y rien de rien. Bref , je ne développe pas vu que je ne peux rien vous dire. Mais voilà, en travaillant je me suis compte qu’il ne faut pas une mise en scène classique, académique  … mais il faut une mise en scène qui originale, avec une touche de folie. Seule une mise en scène qui sort des chantiers battus peut accompagner un texte si complexe dans le fond et la forme.Quoi exactement? … Ben je ne sais pas, je ne suis pas metteur en scène , moi!

Il me faut , il nous faut de la folie!

 

C’est tout ….pour le moment 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *