Rencontre avec Sonia de ThéâToile

https://theatoile.wordpress.com

Aujourd’hui, j’ai rendez vous avec Sonia du blog ThéâToile:  https://theatoile.wordpress.com/ où elle parle surtout de théâtre, de danse, de cinéma et de musique classique. Elle écrit également sur l’opéra pour le site Classicagenda et depuis quelques semaines, elle est aussi animatrice radio sur ARTDISTRICT  dans l’émission « mises en scène ». C’est une vraie passionnée! 

Nous nous rencontrons dans un café sur le canal Saint Martin. De suite, je suis impressionnée par sa capacité de travail car même si le blog est une passion c’est aussi un travail.

Comment as-tu commencé l’aventure ThéâToile? 

Il y a eu une rencontre à la base. J’ai toujours écrit pour moi, sur tout ce que je voyais, dans un cahier. Une fois, je suis allée à un concert et j’en ai parlé avec mon ancien meilleur ami qui est journaliste. Je lui ai demandé s’il voulait lire le petit « truc » que j’avais écrit sur ordinateur. Il m’a fait un retour vraiment approfondi avec de vrais conseils d’écriture qu’il donne lui-même en ateliers et il m’a dit que je devais arrêter de garder ça pour moi : « publie-le » ! Au début, je n’étais pas trop sûre mais finalement, très vite, j’ai ouvert un blog où j’ai publié ce premier texte puis s’en est suivi plusieurs, toujours sous son regard bienveillant. Au début, c’était surtout axé cinéma car au théâtre j’y allais seulement une à deux fois par mois. Maintenant c’est le contraire, je vais au théâtre cinq à six fois par semaine et bien plus rarement au cinéma. Le blog a changé de nom il y a deux ans, est devenu plus sérieux, est enrichi régulièrement et même si je regrette de ne plus avoir cet ami à mes côtés, il m’a énormément appris et je lui dois le lancement dans cette belle aventure qui a redonné un sens à ma vie.

Tu es très sollicitée par les attachés de presse ?

Oui, et je les sollicite aussi beaucoup. Je n’osais pas au départ mais mon meilleur ami de l’époque m’y encourageait et maintenant j’y consacre environ une heure par jour. J’ai de bons retours sur ce que j’écris. Les attachés de presse aiment mes articles, car j’écris sur mon ressenti et c’est souvent ce qu’ils recherchent, d’autant que les journalistes ont tendance à écrire des choses… intellectuelles… plus techniques… qui s’adressent à un public particulier et peut-être un peu élitiste. Alors que moi, comme je décris beaucoup ce que j’ai ressenti, cela leur permet de toucher un public plus large, plus « monsieur tout-le-monde ».

Je vais faire l’avocat du diable. A force, il y a des liens qui se sont crée avec des attachés de presse. Tu es toujours objective ?

J’essaye de l’être et de faire abstraction des liens amicaux que j’ai pu tisser avec certains. En tout cas j’essaie d’être toujours bienveillante, que j’aime ou que je n’aime pas cela reste un ressenti personnel. J’écris même si je n’aime pas. Dès le départ, c’est un principe que je me suis donné, celui d’écrire sur tout ce que je voyais, mais je ne vais pas descendre le spectacle pour le plaisir. Par contre, je vais expliquer pourquoi je n’ai pas aimé et chercher aussi des entrées positives car il y a toujours beaucoup de travail derrière une pièce. 

Comment tu as fait connaitre ton blog sur la toile ? :

Grâce à twitter, c’est super ! J’ai retweeté mes billets, intégré aussi toute la communauté de twittos théâtre.  C’est incroyable, je suis à plus 1400 followers et je ne pense pas connaitre autant de monde dans la vie réelle. Depuis peu j’ai aussi relayé sur Facebook. Et j’envoie aussi les liens des articles aux attachés presse quand j’ai le temps de le faire.

Je me partage aussi avec  le site  Classicagenda http:// www.classicagenda.fr pour tout ce qui est musique classique ou opéra et une webradio, Artdistrict,  où j’ai une chronique théâtre hebdomadaire dans l’émission « mises en scène ».

Donc animatrice radio aussi ?

Et oui ! Ce sont eux qui m’ont contactée pour me demander sur texte si je n’avais jamais pensé à faire de la radio. J’ai été très surprise car ils n’avaient jamais entendu ma voix. Bref, j’enregistre une chronique de test et je m’y suis reprise au moins dix fois avant de l’envoyer. Contre toute attente, ils ont aimé et ont dit qu’ils me confiaient une chronique par semaine. C’est une chance incroyable.

Si je te dis « Le public va au théâtre que pour voir des comédies? Ils veulent rire et c’est tout ? », tu réponds quoi :

Je ne pense pas que ce soit vrai. Ce qui marche le plus c’est la grosse comédie, mais on sort de là sans aucune réflexion. C’est un divertissement, ça marche, on passe un bon moment… comme au cinéma mais c’est tout. Il y a des spectacles qui abordent des sujets plus profonds ; qui ouvrent une réflexion, où on peut rire aussi… comme « Réparer les vivants «  ou « Les chatouilles » … Et cela fonctionne aussi. Il faut élargir son regard.

Il y a un public pour ce genre de spectacle ?

Il y a un public certain pour des spectacles qui poussent à la réflexion. Beaucoup de twittos théâtr s’y intéressent par exemple.

Les producteurs ont raison d’avoir peur de ce genre de spectacle ? :

Je ne pense pas. Il faut savoir prendre des risques. Tout le monde ne cherche pas du divertissement en poussant la porte d’un théâtre. Moi-même j’espère y trouver des clés de compréhension du monde qui m’entoure et cela se fait forcément en me confrontant à des choses plus profondes qu’un vaudeville qui resterait trop dans la légèreté et la superficialité.

Comment démocratiser le théâtre ? :

… Je ne sais pas … peut-être communiquer en transmedia,  c’est-à-dire utiliser plusieurs supports. Je participe à une « opération » de ce genre pour un prochain opéra qui aura lieu au théâtre des Champs-Élysées et c’est très instructif. Cela permet de donner des idées.

Comment faire évoluer le blog ?

C’est la grande question que je me pose actuellement. Peut-être sortir un peu de Paris, voir ce qui se passe ailleurs comme je l’ai fait pour la dernière création de Vincent Macaigne à Lausanne.

J’aimerai aussi créer une vraie équipe au sein du blog. D’ailleurs j’ai une amie qui va reprendre la section cinéma car je n’ai plus le temps de m’en occuper. Mais c’est compliqué, il faut trouver quelqu’un qui a le même point de vue que moi, du moins le même esprit d’écriture, mais je ne désespère pas, au bout d’un moment on y arrivera à trouver la perle rare. 

En attendant, je continue avec le blog de façon régulière, je diversifie ce que je vois, je participe aux événements importants comme Reims Scènes d’Europe en février ou le festival d’Avignon en juillet. Et je garde en ligne de mire mon envie de développer des partenariats avec des théâtres pour que mes élèves (oui elle est aussi institutrice, incroyable !) puissent accéder aussi à ma passion pour la littérature, le théâtre et le spectacle vivant en général.

Merci mille fois Sonia! 

 

 

 

 

D’autres rencontres très intéressantes ;): 

http://ma-vie-est-un-spectacle-ou-presque.com/category/mes-invites/

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *