Le secret quand on joue devant la caméra: Ne rien faire!

 

Tout le monde le sait, le jeu de comédien est différent s’il joue au théâtre ou s’il joue pour le cinéma. Le théâtre il faut jouer grand tout en étant juste , au cinéma il faut jouer petit … tout tout petit petit petit ,et être tout aussi juste.

 Je trouve le jeu face à la caméra terriblement difficile. Surement une question de caractère, car j’ai toujours tendance à exagérer même dans la vie. De plus, cette machine, la caméra, voit tout …jusqu’aux poils du nez !

Mais revenons au jeu, le secret pour jouer devant la caméra:  ne pas jouer. C’est un comble non ? On est fait ce métier pour interpréter un personnage et au final il ne faut pas le  jouer.

Brigitte Sy me dit :  « Plus on joue et plus le personnage s’éloigne de nous ».  La caméra capte la construction (je ne sais pas si je me fais comprendre).

Aussi il ne faut pas prononcer les mots du texte mais juste les dire. Voilà voilà … alors qu’on passe des heures à comprendre pourquoi le personnage dit ceci ou cela, voilà qu’à la fin il faut « juste dire les mots »!

 

 Au début , j’étais perplexe, mais une fois le visionnage fait, je me suis dit ben … qu’elle avait raison. Pendant que je jouais, je pensais que rien ne transparaissait, mais devant l’écran on voyait tout : l’histoire, le personnage, les émotions, les mots.  Pourtant, je n’ai rien fait, et pourtant j’ai fait ce qu’il fallait !

 

 

Ne rien faire ! Voilà le secret des  Binoche ou des  Mastroinani.

 

 

  Une autre fois je jouais une scène et le réalisateur me dit : « C’est bien, tu n’en fais pas beaucoup, mais fais encore moins. »

Ok , silence , moteur, on tourne. Je joue donc en faisant moins , c’est-à-dire pour moi rien . Et je me dis dans ma tête qu’il va bien se rendre compte que c’est nul .

Le réalisateur : « coupé. C’était génial! Parfait »

Moi : ????

Le réalisateur : « Tu vois plus, tu ne fais rien, plus ça fonctionne ! »

Moi : ?!!

Le réalisateur : « Holalala qu’est-ce que c’est drôle ! Regarde »

Je regarde un peu perplexe cette fameuse scène si « géniale » … et oui je me rends compte que ça fonctionne.

Moralité : Ne rien faire.  🙂

 

 

  Si vous avez aimé, vous pouvez lire cet autre article où je raconte un casting avec un  directeur de casting surexcité! : http://ma-vie-est-un-spectacle-ou-presque.com/un-directeur-de-casting-exaspere/  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *