Un directeur de casting exaspéré

casting directorJ’ai rencontré un directeur de casting très réputé. Qui travaille beaucoup en télévision, il est incontournable dans le milieu.

Avant de passer en casting devant lui, il a souhaité voir tous les comédiens . Pour une « petite mise au point ».Il nous a parlé pendant 15 minutes , de façon assez virulente même, sur ce qui l’exaspère en casting. Certains comédiens viennent au casting sans avoir préparé le personnage, mais comble du comble sans avoir appris le texte . Étonnant non ? En tout cas moi j’étais étonné et je trouvais même qu’il exagérait un peu ! De plus , il ne comprend pas pourquoi, lorsqu’il fait passer un casting pour un rôle d’homme d’affaires par exemple, les comédiens s’y présentent en jean et non pas en tenue d’homme d’affaires. Ça semble bête, mais c’est important. En fait, ce qui le dérangeait  c’est cette nonchalance de certains  comédiens qui prétendent qu’on les prenne pour ceux qu’ils sont et puis c’est tout . Le problème, c’est que lorsqu’il y a UN rôle pour deux cents comédiens auditionnés, il faut être au taquet ! On est trop nombreux pour se permettre d’aller à une audition sans savoir son texte. Il conclut son joli discours avec «c’est vous qui avez voulu être comédien alors ne me faite pas chiez et apprenez votre texte ». Ce petit discours commençait sérieusement  à mériter, je trouvais que c’était un gros frustré qui exagérait beaucoup, mais c’était sans savoir ce qui m’attendait…

présentation casting

J’attendais mon tour avec mon binôme près de la porte où nous pouvions entendre ce qui se passait avec le binôme qui nous précédait. Aucune des deux ne savait le texte sur le bout des doigts ! Incroyable !

face to face avec le directuer de castin

Bon… arrive notre tour. L’ambiance était électrique dans la salle de casting , notre directeur de casting était sur les nerfs. On se met en place ma partenaire et moi, et en direct là sous mes yeux se passe tout ce que le casting directeur venait de décrire pendant un quart d’heure. Ma partenaire était complètement à côté de la plaque. Elle ne savait pas le texte ou le réinventait, en plus elle se justifiait  « j’ai bossé jusqu’à tard alors je n’ai pas eu le temps…» ou « Je le savais ce matin mais… ».Elle ne connaissait pas non plus la série pour laquelle nous passions le casting. Bien entendu, notre cher directeur ne l’a pas loupé et elle a dû se sentir une grosse merde. Bon … il me l’a fait pleurer « la petite », mais je ne pouvais pas lui donner tort. J’étais complètement halluciné de voir qu’une comédienne ne sache pas son texte. Je n’en reviens toujours pas.

Enfin, au bout d’une demi-heure j’ai pu passer et bosser à mon tour. Et vous savez quoi ? Je savais mon texte ! C’est fou ça ! Youpie ! Du coup il s’est détendu et moi aussi, on a réussi a bien travaillé ensemble. Heureusement que je suis un minimum consciencieuse, si non, ce jour-là je pense que notre directeur de casting allait commettre un meurtre.

En sortant, je suis restée avec ma collègue du jour qui pleurait à chaudes larmes tout en continuant à se justifier … blablabla… j’étais halluciné par sa mauvaise foi alors j’ai pris mes jambes à mon coup et je suis partie.

Si vous avez aimé vous pouvez lire:

Premier jour de tournage, direct dans un lit !

Mes premiers pas de mannequin! #classe mannequin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *